NEWS

Les hommes et les médias la fin des stéréotypes ?

Alors que la sphère publique est saturée de débats sur la parité et le genre, peut-on affirmer que hommes sont des consommateurs médias comme les autres ?

Le premier constat est queles mecs sont supérieurs aux femmes… du moins en termes de nombre de contacts média par jour avec 44,3 contacts contre 42 pour les femmes (Médiamétrie) !

De même, les hommes consomment moins de télévision que les femmes (22 minutes les séparent) mais  se rattrapent  sur tous les médias digitaux en surconsommant Internet, la vidéo ou  les  jeux.  Enfin, hommes et femmes sont égaux devant la consommation de la Presse et du Cinéma. Au final, les écarts de consommation entre les sexes sont moins importants qu’on aurait pu le croire. En revanche, lorsque l’on se penche sur le détail de leurs marques média préférées, les stéréotypes semblent plus vivants que jamais ! En effet, les vingt principaux sites en affinité avec les hommes d’après Médiamétrie sont des sites pornographiques. Une information intéressante pour un sociologue mais difficile à exploiter pour les marques…

Mais les mecs ne sont pas que des obsédés : ce sont aussi de grands curieux qui tendent à s’intéresser à de plus en plus de sujets. 20% des hommes montrent ainsi un intérêt pour la presse féminine (un pourcentage pouvant aller jusqu’à 30% dans la presse people), d’après l’étude Audipresse One 2012-2013 ! Signe des temps : ils envahissent les pages des féminins, comme Nicolas Bedos dans Elle ou Ariel Wizman dans Gala. S’ils s’intéressent toujours aux thématiques classiques comme le bricolage, les produits high-tech, le sport ou l’automobile, ils sont de plus en plus nombreux: à s’éprendre de mode, cuisine et beauté.

Dans ce contexte de réinvention des centres d’intérêt média des hommes, plusieurs titres font leur apparition : l’Homme moderne ressort de  ses cendres avec Lui, l’Equipe parle chiffons avec son magazine Sport&Style

De son côté, le e-commerçant Net à Porter lance un magazine papier haut de gamme pour homme intitulé  Porter. Dernier né de cette néo-presse masculine Beef est le premier magazine cuisine pour les hommes, entièrement dédié à la viande. Ou comment concilier nos bons vieux clichés avec la mutation rapide des usages !

Aujourd’hui, les éditeurs de contenus et a fortiori  les annonceurs, doivent profiter de ce grand mouvement de fond de transformation des mentalités en multipliant les contenus que les hommes ne seront plus obligés de regarder par-dessus l’épaule de leur femme… voire les regarder avec elles ! Après tout, s’aimer n’est-il pas regarder dans la même direction ?